Back

News

2020/11/13
Agefi - La marque REYL sera prééminente.

«Nous avions besoin d’un partenaire pour aller plus loin, plus vite.»

Dans un entretien avec L’Agefi, François Reyl explique pourquoi il a cédé le mois dernier à Intesa SanPaolo le contrôle de l’établissement créé par son père en 1973. Un établissement qui a vu, sous sa direction, la masse d’actifs sous gestion passer de 2 à 13 milliards de francs.
La plus grande banque italienne, proche de la taille d’UBS, soutient le modèle d’affaires actuel de l’établissement genevois ainsi que ses projets dans le numérique et la finance d’impact, promet François Reyl. 

Le directeur annonce par ailleurs avoir reçu le feu vert des régulateurs suisse et luxembourgeois pour lancer Asteria, une nouvelle activité consacrée aux investissements qui produisent un impact environnemental et social positif. Dans cette niche en croissance, REYL espère gérer plus d’un milliard d’ici trois ans.

La banque va aussi fusionner avec Morval, un établissement suisse contrôlé par Intesa SanPaolo depuis 2017. La nouvelle entité affichera 18 milliards de fonds sous gestion et 400 employés. L’avenir du nom Morval reste ouvert, mais «la marque REYL sera prééminente dans la fusion des deux entités», assure le banquier.

Related publications

Expertise
In the news
Classic private banks have often been described as obsolescent models. New technologies and disruptive developments made this...
Market Insight
Investment outlooks
ANT Group’s long awaited listing debut in Shanghai and Hong Kong was astonishingly suspended at the eleventh hour by financial...